Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 13:09

carnage-polanski-affiche.jpgMalgré les apparences, Carnage est peut-être l'oeuvre la plus violente de Roman Polanski. Ce huit-clos bourgeois inspiré par la pièce de Yasmina Réza prend peu à peu des allures d'incarcération douce, où l'accumulation de meubles, de livres, d'objets qui nous deviennent familiers à force de les voir réapparaître, devient un carcan peu à peu étouffant.

 

Que ce soit dans Frantic, dans le Pianiste ou même dans The Ghost Writer, il reste un élément positif auquel se raccrocher, le souvenir d'une femme, de fidélité, d'une passion, ou d'une notion de vérité ; mais dans son dernier film, il ne reste plus rien, que le plaisir de la mise à mort, le plaisir du chaos, la fascination pour le carnage.

 

Chacun défend une notion de vérité avec véhémence, mais au final dans quel but ? On fond de soi, chacun s'en fout. Seul reste le plaisir ou l'écoeurement de s'être battu. La vérité, elle, échappe, et n'est plus qu'un prétexte à se sentir en vie.

Et à la fin du film il ne reste que la nausée d'avoir pu en rire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Grascoeur - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Geoffrey 22/12/2011 11:24

Pas encore vu mais vu les échos, la bande-annonce et la filmographie du bonhomme, ça devrait me plaisre !

Thomas Grascoeur 27/12/2011 12:38



Oui, il a du talent :-)



dasola 21/12/2011 08:14

Bonjour Thomas, ce Carnage n'en fut pas un pour moi. Les acteurs sont vraiment sensationnels et Polanski fait du très bon travail mais ce qui pêche, c'est le texte. Sur scène en français, ce
n'était pas mieux. Bonne journée.

Thomas Grascoeur 27/12/2011 12:39



C'est sûr que Yasmina Reza a une écriture très particulière



Marcozeblog 16/12/2011 10:46

Tu dis que c'est un carnage, beaucoup trouvent que les dialogues ne sont pas assez trash. Je suis plutôt d'accord avec toi car comme tu le dis, c'est un huis clos bourgeois, donc entre gens de
bonne compagnie, cela va suffisamment loin. Tu as remarqué comment le couple Winslet/Waltz a du mal à partir malgré le carnage. Une partie d'eux trouve leur compte dans ce défoulement ... @+

Thomas Grascoeur 16/12/2011 14:32



Exactement !



selenie 12/12/2011 18:20

J'en attendais beaucoup mais au final je suis déçu... La première partie est excellente mais à partir du va et vient sur le palier (peu vraisemblable) et l'hystérie collective ça finit par lasser.
Heureusement le jeu (c'est le mot !) des acteurs sauvent le film, ils sont justes épatants. 2/4

Thomas Grascoeur 13/12/2011 15:11



Des acteurs épatants et un goût plutôt amer..



Le Blog

  • : En Salles
  • En Salles
  • : Cinéma, Théâtre, de petites critiques incisives pour (re)découvrir les pièces ou les films ! Actualité, classiques, reprises, tous en salles !
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Thomas Grascoeur
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur.
Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur. Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net

Mercredi prochain...

Retrouver Un Article