Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 08:22

imogène

OSS117-dujardin.jpg

Imogène Mac Carthery, c'est une Ecossaise pure souche, qui de dactylo pour l'Intelligence Service, se retrouve promue Agent Secret à sa plus grande stupeur. Alexandre Charlot et Franck Magnier, les deux réalisateurs, avaient scénarisé Bienvenue chez les Chtis, c'était pas mal, et Astérix aux Jeux Olympiques, c'était moins bien.

Ils profitent de la vague "rétro" d'OSS117 et son surfeur d'interprète, pour se lancer à leur tour dans la franchise franchouillarde. Un Imogène 2 est attendu pour l'année prochaine. Non, non, ça ne sert à rien de les supplier.

imogène lambert wilson

L'avantage, c'est qu'on ne sait jamais si c'est faux ou décalé. Heureusement, l'intrigue est cousue de fil blanc (enfin, d'Ecosse) jusqu'à l'absurde et une multitude de second rôles impeccables ou franchement drôles (Michel Aumont, Michel Duchaussoy, Nicolas Vaude...) viennent pimenter cette gelée à la menthe. Avec un final imposant à Edinburgh qui permet d'associer des vues de Stade Toulousain avec les Pipe Band Montmartre Highlanders pour une résolution plutôt loufoque.

 

On peut déplorer quand même la présence de quelques micros dans le champ (ouais, c'est moyen), à moins que ça soit à prendre au xième degré... 

imogène vieille pétoire

 

Ou pas.

Hubert Bonisseur de la Bath avait des visions de son copain Jeff, Imogène revoit son père ; Hubert combat les nazis, Imogène les méchants russes ; le chef d'Hubert était Pierre Bellemare, celui d'Imogène est Michel Aumont. Il est français, elle est écossaise.

imogene-taureau.jpg

Mais quand donc se rencontreront-ils ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Grascoeur - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Manue 02/06/2010 17:14


Pas vu le film, mais les romans d'Exbrayat, le créateur de l'héroïne, sont à mourir de rire, grâce en particulier à toute la galerie de personnages secondaires qu'il dépeint en se faisant plaisir
visiblement. Si vous tombez dessus, lisez les absolument, ça vous fera du bien !


Thomas Grascoeur 03/06/2010 16:24



Ah, pas lu les livres par contre ! Une bonne idée pour cet été !



FredMJG/Frederique 28/05/2010 19:42


L'important avant tout n'est-il pas que la blanquette soit bonne ?


Thomas Grascoeur 28/05/2010 23:50



Mais, parfaitement ;-) !



RobbyMovies 16/05/2010 10:58


En voyant la bande annonce et la présence de Catherine Frot j'y ai vu une volonté de rééditer le succès des films récents tirés d'Agatha Christie avec le tandem Frot/Arditi. Films qui ont bénéficié
d'un bel accueil alors qu'ils sont à mon sens parfaitement indigents. Du coup celui-ci ne me tente pas, et les raisons évoquées ici ne font que me conforter dans mon vilain apriori (pléonasme).
^^
Quitte à aimer Catherine Frot, autant revoir La Dilettante tiens... :D


Mirbel 15/05/2010 12:06


Je suis du même avis que Dasola. Il faut quand même avouer que les réparties sont drôles, et que Catherine Frot excelle dans le rôle de McCarthery. Un film léger par son ton, mais aussi par sa
durée (1h22) et qui se déguste comme un bonbon acidulé.
C'est aussi un bel hommage aux comédies françaises des années 60.


dasola 11/05/2010 15:39


Bonjour, ah Imogène, nous a fait passer un bon moment à mon ami et à moi, vendredi soir. Ca ne casse pas trois pattes à un canard mais c'est un film très sympathique et puis j'aime beaucoup
Catherine Frot: irrésistible.


Le Blog

  • : En Salles
  • En Salles
  • : Cinéma, Théâtre, de petites critiques incisives pour (re)découvrir les pièces ou les films ! Actualité, classiques, reprises, tous en salles !
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Thomas Grascoeur
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur.
Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur. Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net

Mercredi prochain...

Retrouver Un Article