Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 22:51

habemus-papam.jpgOn rentre dans l'oeuvre de Nanni Moretti ou pas, mais le film est bourré d'intelligence, de tendresse et d'angoisse. Elu pape, le cardinal Melville pousse un grand cri et s'enfuit dans Rome.

 

Il erre dans les théâtres, les hôtels, les bus, les cafés, guette avec la foule des fidèles l'arrivée d'un signe du haut du balcon du vatican, au soleil couchant... Et pourtant rien n'arrive.

 

 

Un film qui pose d'abord la question de la papauté bien sûr : quelle place "humaine" peut être donnée à un pape, quand il se voit institué des dimensions démesurées de superstar, de guide spirituel, de messager, de politique, de "successeur de Pierre", etc.

 

Mais ensuite le film pose, de manière plus générale, la question existentielle de comment vivre, comment trouver quotidiennement la force de vivre, et les deux solutions proposées, la Foi d'un côté (ou du moins l'Eglise), la psychanalise de l'autre, s'avèrent mutuellement décevantes et incomplètes.

 

habemus-papam-piccoli.jpeg

 

Au service de cette oeuvre, Michel Piccoli offre une prestation magistrale qui prouve, s'il était besoin, la profondeur de son écoute, que vient relever sa virtuosité amusée.

 

Un film à taille humaine dans des habits de géant, visuellement magnifique, pétillant comme un clin d'oeil, et auquel il nous appartient de chercher les réponses...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Grascoeur - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

D&D 22/10/2011 17:10


Oui, très impressionné aussi par Piccoli. Je pense revoir le film.
(Et m... pour la fin de vos représentations :-) )


Thomas Grascoeur 22/10/2011 22:53



Je prends ;-)!


A bientôt :-)



Squizzz 20/09/2011 00:02


Ben moi je suis pas rentré dedans :(


Thomas Grascoeur 27/09/2011 12:48



ça arrive !



Yuko 17/09/2011 13:37


Un très beau filml porté par une interprétation magistrale de Piccoli, un être fragilisé et perdu dans des habits trop grands pour lui !


Thomas Grascoeur 19/09/2011 22:42



très beau



Nicolas JUILLET 17/09/2011 12:51


J'ai beaucoup apprécié mai ce n'etait pas a quoi je m'attendais finalement... On a l'impression que rien ne se passe finalement... Mais la simplicité du film, teinté d'un humour leger (le
questionnement du pape sur le but de sa vie) ne fait il finalement pas le charme de ce film? Par contre excellente prestatation de Piccoli comme vous l'avez dit.


Thomas Grascoeur 19/09/2011 22:42



merci :-) !



Neil 17/09/2011 11:26


Je suis complètement rentré dedans. Plein de charme et également profond, le film est porté par l'interprétation magistrale de Piccoli.


Thomas Grascoeur 19/09/2011 22:42



n'est-ce pas !



Le Blog

  • : En Salles
  • En Salles
  • : Cinéma, Théâtre, de petites critiques incisives pour (re)découvrir les pièces ou les films ! Actualité, classiques, reprises, tous en salles !
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Thomas Grascoeur
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur.
Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net
  • Passionné de cinéma et de théâtre, acteur et spectateur. Retrouvez toutes mes actualités sur http://thomasgrascoeur.net

Mercredi prochain...

Retrouver Un Article